L’influence d’un bon sommeil sur une perte de poids!

J’ai lu une phrase qui m’a interpellée; « 1 mauvaise nuit de sommeil équivaut à 6 mois de fast-food ». J’ai donc effectué des recherches sachant que je ne dors pas suffisamment et que je me sens très fatiguée; chose à laquelle je vais désormais remédier!

Un mauvais sommeil a alors le même effet que de la nourriture grasse sur le corps; cela perturbe la sensiblité de l’insuline (hormone qui maintient le taux de sang et permet aux organes d’en consommer). Le corps doit alors produire plus d’insuline pour maintenir un bon taux de glycémie. Bien dormir permet alors de réduire les risques de maladies cardio-vasculaires, l’obésité et le diabète tout en maintenant le taux de sucre dans le sang.

De plus, un mauvais sommeil nous pousse à manger plus que nécéssaire et surtout à mal manger. En effet, la leptine (hormone qui approte le sentiment de satieté au cerveau) est diminuée et la ghréline (hormone qui stimule la faim) est augmentée.

Pour préserver votre santé (et votre poids!), je vous conseille d’optimiser votre temps de sommeil. Ne dormez jamais moins de 7h par nuit et gardez une alimentation équillibrée et une bonne activité physqiue.

Petit bonus: une lectrice m’avait demandé un article sur la sophrologie; voici alors 4 exercices de sophrologie pour bien s’endormir!

Pour effectuer chaque exercice, je vous conseille de vous allonger les yeux fermés avec les jambes pliées et les talons près des fesses. Ils sont à pratiquer à volonté! Certains exercices peuvent vont paraître compliqués au départ, mais croyez-moi, vous verrez vite les résultats!

  1. La conscience de la respiration: cela vous permettra de vous recentrer, être dans le moment présent en se focalisant sur votre souffle. Inspirez doucement par le nez, concentrez vous sur l’air qui passe dans votre corps et expirez par la bouche en vous focalisant sur la sensation de l’air sur vos lèvres.
  2. La respiration abdominale: pour une grande détente, pour oxygéner le corps et le cerveau en calmant le système nerveux (que de bienfaits!). Placez alors vos mains sur votre ventre, effectuez des respirations profondes et lentes. A la fin de l’inspiration retenez votre souffle puis expirez en relâchant tout le ventre. Retenez ensuite votre souffle et inspirez à nouveau.
  3. L’expiration longue: soufflez deux fois plus longtemps que vous inspirez de façon à favoriser votre respiration profonde et à retrouver votre respiration abdominale. Inspirez pendant 4 secondes, retenez le souffle pendant 2 secondes, expirez 8 secondes et retenez le souffle 2 secondes avant de recommencer à inspirer.
  4. La lecture du corps: la relaxation; mon exercice préféré même s’il reste le plus compliqué! Allongez-vous, concentrez-vous sur vos sensations dans vos pieds (chaleur, picotements, contact du drap), puis remontez petit à petit tout le long des jambes en observant vos sensations dans tout votre corps. Ressentez tout votre dos, votre ventre, redescendez dans les bras. Puis concentrez-vous sur les muscles de votre visage et sur les sensations dans votre corps tout entier. Vous sentirez le vrai relâchement!

Voilà, j’espère vous avoir aidé!

Telma! ☼

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s